Histoire du backgammon



Le Backgammon, tel qu'il est joué aujourd'hui, a été le fruit d'une longue évolution.
Le Backgammon est un jeu ancestral né à l'époque de l'Egypte antique. Il serait le dérivé d'un jeu intitulé Senet ou Senat qui était joué sur un tablier de trois fois douze points. Des reliques archéologiques de plus de cinq mille ans, découvertes dans le Sud-Est de l'Iran, suggéreraient la naissance de ce jeu dans cette zone géographique. Mais aucune preuve formelle ne démontre qu'un ancêtre du Backgammon n'ait pas été pratiqué plus tôt dans une autre zone du globe.

A l'autre bout de la planète, une version du Backgammon dénommée that t'shu-p'u connut un énorme succès à partir du Vème siècle.
Cette version chinoise s'inspirait du Nard, une autre variante du Backgammon venue d'Inde, inventée en même temps que les échecs. Le that t'shu-p'u continua d'être joué assidûment par la population chinoise jusqu'au début du second millénaire.

C'est au début du Xème siècle qu'un nouveau jeu de table apparenté au Backgammon a fait surface en Europe, en atteignant les côtes anglaises alors que les croisés regagnaient leurs pays. Ce jeu était tout simplement dénommée table et serait une adaptation du Nard.

Pendant le moyen âge, le jeu continue de connaître des mutations à travers l'Europe toute entière. Le todas tablas s'empare de la France à travers le toutes tables, tandis que l'Italie découvre le totae tabulae.

L'Angleterre passe quant à elle du table à l'Irish, dont les règles, à l'époque, se rapprochent le plus du backgammon contemporain.
En France, le toutes tables laisse la place au Tric-Trac au début du XVIème siècle. Il s'agit d'un dérivé d'une nouvelle version espagnole appelée laquet. A noter la quasi homonymie avec le successeur du Tric Trac : le Jacquet, une autre version du Backgammon, encore joué de nos jours en France.

En 1745, Edmond Hoyle, écrivain spécialisé dans les livres dédiés aux jeux, publie un traité sur le Backgammon. Ce traité fixe des règles dont certaines restent encore appliquées aujourd'hui. La dernière innovation en matière de règle du jeu demeure la création du videau (dé doubleur) qui est inventée dans le courant des années 20 dans un club New Yorkais.

A cette époque, New York est la capitale mondiale du Backgammon. Le New York Racquet and Tennis Club's backgammon committee fixe les règles qui sont appliquées aujourd'hui. Le backgammon connaît rapidement un très gros succès populaire outre atlantique qui conduit les joueurs à organiser de plus en plus d'évènements autour du jeu.

A partir des années 60, des tournois de Backgammon sont organisés à travers le monde entier. Le premier « gros » tournoi est organisé aux Bahamas en mars 1964. C'est à Monte Carlo que se dispute le premier tournoi d'envergure en Europe. Ces évènements confortent la position dominante du backgammon comme jeu de plateau en le plaçant au même niveau que les échecs ou les dames dans le cœur des joueurs du monde entier.