Les règles du backgammon



Le Backgammon est un jeu de course (jeu de parcours) où deux joueurs s'affrontent. La partie se déroule sur un plateau dont voici les particularités :
il est composé de 24 cases (flèches)
6 cases composent un jan
les cases de 1 à 6 constituent le jan intérieur (home board)
les cases de 7 à 12 constituent le jan extérieur ou (outer board).

Chaque joueur démarre avec :
15 pions
2 dés
1 gobelet
1 cube spécial, appelé « videau ».

Le but du jeu est de sortir ses pions (« hommes ») avant l'adversaire. Les joueurs déplacent leurs pions sur le plateau en fonction des scores aux dés, dans le sens des aiguilles d'une montre. La sortie des pions se fait tout d'abord en ramenant tous ses pions dans son camp (jan intérieur), puis en sortant ensuite ses pions du jeu.

Le joueur qui sort ses 15 pions avant son adversaire est déclaré vainqueur de la partie.

Le déroulement d'une partie

Au début de la partie, les deux joueurs lancent un dé un même temps. Le joueur qui obtient le chiffre le plus élevé commence à jouer en premier. En cas d'égalité, les deux joueurs recommencent.

Les joueurs lancent ensuite alternativement leurs 2 dés. Ils peuvent déplacer un ou plusieurs pions d'un nombre de cases égal aux nombres affichés sur chacun des 2 dés.

Quelques précisions importantes

Si un joueur déplace un seul pion, il ne peut pas déplacer ce pion de 6 cases directement, car le déplacement doit e faire en 2 temps : 4 cases puis 2 ou 2 cases puis 4.
En cas de double lors du jet des dés (exemple : 5 et 35), vous avancez de deux fois la valeur totale des dés. Un jet 3-3 vous permet ainsi de déplacer vos pions 4 fois de 3 cases.

La fin de la partie

Il existe 3 façons de gagner :
Sortir ses pions avant l'adversaire : le gagnant marque le nombre de points indiqué par le videau. Il multiplie son score par 2 s'il gagne un Gammon et par 3 s'il gagne un Backgammon.
Proposer un videau que l'adversaire refuse : le joueur gagne alors la valeur du videau.
Par abandon de son adversaire : le joueur qui abandonne perd la valeur du videau.

Différentes règles du backgammon

Règle de Crawford

La règle de Crawford, inventée par John Crawford et couramment utilisée en tournoi, vise à rendre le jeu plus équitable pour le joueur qui mène : elle interdit d'utiliser le videau lorsqu'un des deux joueurs se trouve à un point du gain de la rencontre. Cette partie sans videau est appelée « la partie de Crawford ». Celle-ci étant terminée sans qu'aucun joueur n'ait gagné la rencontre, les parties suivantes sont jouées à nouveau avec le videau.
En effet, si un joueur est à un point du gain de la rencontre, son adversaire aura tendance à demander le double le plus tôt possible dans la partie en cours afin de tenter de le rattraper. Que la partie rapporte un point ou deux, le joueur en retard devra impérativement gagner pour continuer la rencontre.

Règle de Jacoby

Une règle élaborée par Oswald Jacoby permet de ne compter les gammons et backgammons respectivement double et triple – ce qui est la règle classique – que si le videau a quitté le centre. Ceci encourage un joueur, ayant de l'avance à la marque, à proposer le videau pour terminer une rencontre lorsqu'il ne lui reste plus que 2 ou 3 points alors que, sans la règle de Jacoby, il pourrait se contenter de tenter un gammon ou un backgammon. La règle de Jacoby est largement utilisée dans les parties pour de l'argent mais pas dans les rencontres.

Règle de Murphy

Certains joueurs optent pour l'application de la « règle de Murphy » – règle du double automatique. Si les deux joueurs au tout début de la partie amènent la même valeur du dé, le videau reste positionné au centre mais indique pour chaque doublet ainsi amenés la valeur double de la précédente( soit 2 pour le premier doublet, 4 pour l'éventuel suivant, et ainsi de suite). Cependant la règle demande que les joueurs conviennent par avance le nombre maximum de doubles automatiques successifs acceptés. La règle de Murphy n'est pas une règle officielle du backgammon et n'est que rarement, voire jamais, utilisée dans les tournois officiels.